WMF utilise des cookies afin de pouvoir répondre au mieux aux besoins de ses visiteurs. En utilisant ce site Internet, vous autorisez le stockage des cookies sur votre ordinateur. Informations détaillées : déclaration sur la protection des données

Close
Information

des questions?

Des questions?

Votre centre clientèle pour professionnels se tient à votre disposition!

* Champs obligatoires

Des questions?

Votre centre clientèle pour professionnels se tient à votre disposition!

 

WMF België bvba

Boomsesteenweg 608

2610 Wilrijk

stijn.lorre@wmf.be

Des questions?

Votre centre clientèle pour professionnels se tient à votre disposition!

  • Indiquez simplement votre nom et votre téléphone, nous vous rappellerons durant nos heures d’ouverture du lundi au vendredi de 8h 30 à 18 heures.

  • créneau horaire *

* Champs obligatoires

    Le Groupe WMF

    Le Groupe WMF

    L’histoire de l’usine d’articles métalliques de Geislingen

    C’est en juillet 1854, à l'occasion de l’exposition industrielle de Munich, qu'une petite entreprise de Geislingen présente pour la première fois ses articles en métal, une « gamme de beaux articles plaqués argent, comme le reconnaissait, l’Alb- und Filsthalbote, un journal de Geislingen. L’usine Straub & Schweizer produit alors depuis 1853 ses articles, et en l’espace d’une génération, la petite structure qui comptait au départ 16 collaborateurs se transforme en entreprise active dans le monde entier.

     

    Aujourd’hui, l’usine de production d’articles en métal du Wurtemberg est devenue une marque mondiale.

    Geislingen 1853

    La première illustration de l’usine de production d’articles en métal Straub & Schweizer. La peinture à l’huile signée Albert Kappis capture le paysage idyllique.

     

    Dans les années 1860, l’usine rencontre un succès particulier dans le nord de l’Allemagne. En 1868, la première filiale de vente WMF ouvre donc ses portes à Berlin, permettant aux commerçants du nord du pays de se procurer plus facilement et plus rapidement les marchandises souhaitées.

     

    En 1869, la Chambre de commerce du Wurtemberg identifie les marchés les plus importants de l’entreprise en pleine croissance. On y retrouve, outre le nord de l’Allemagne, la Hollande, le Danemark et la Russie.

     

    Après le changement de nom en 1870, lorsque Straub & Schweizer devient Straub & Sohn, Daniel Straub et son fils Heinrich décident de vendre eux-mêmes à l’étranger. Le succès des articles en métal Straub est dès le départ dû au succès de leur design. L’exposition industrielle d’Ulm de 1871 est un moment fort après lequel le nom de l’entreprise résonne bien au-delà des frontières du Wurtemberg.  

     

    En 1874, père et fils passent à l’offensive : les premiers représentants sillonnent l’Italie, puis ce qui allait devenir la Roumanie, ou Straub inaugure, en 1878 environ, sa première filiale de vente étrangère à Bucarest, la capitale.

     

    En 1880, l’usine Straub & Sohn fusionne avec l’usine d’articles en métal Ritter & Co. C’est ainsi que WMF AG, qui compte alors 500 collaborateurs, voit le jour.

     

     

    La fusion avec Ritter & Co. marque aussi l’arrivée des arts décoratifs, car cette entreprise n’avait encore jamais produits d’objets usuels, mais uniquement des articles de luxe, ou comme on les appelle alors, des « articles fantaisie ». Avant de fusionner avec Straub & Sohn, les dirigeants pensent que cette « marque artistique » peut encore fortement se développer et ils espèrent que la concurrence n’est pas trop rude.

     

    Mais combien les clients sont-ils prêts à payer réellement pour leur art ? Là où nécessité fait loi, l’entreprise ainsi nouvellement formée cherche le compromis entre sa propre vision artistique et la demande des clients. En 1895, Carl Haegele explique, regardant en arrière : « Il s’est vite avéré que cela n’a pas fonctionné et que nous aurions nui à l’entreprise si nous n’avions pas fourni ce que les clients demandaient. »

     

    Toutefois, la gamme WMF ne comprend pas uniquement des couverts, pichets, carafes, beurriers et supports de verre à punch aux riches décorations artistiques.

     

    Il y a aussi le café...

    Il y a aussi le café...

    ... déjà fort prisé au XIXe siècle ! La première machine à café WMF, au début uniquement destinée à l’usage domestique, est créée en 1880 environ.

     

    Vers 1890, WMF pose ainsi les jalons de son avenir. Son bilan, qui affichait 1,6 million de marks en 1880, passe à environ 5 millions de marks et reste à ce niveau pendant quelques années. À l’époque, presque 2000 personnes travaillent à Geislingen pour l’entreprise.

     

    En 1897, l’expansion continue : WMF achète l’entreprise de Göppingen Schauffler & Safft, qui deviendra l’atelier de production des premières machines à café professionnelles. Cette acquisition ouvre une nouvelle phase de croissance, et jusqu’à la Première Guerre mondiale, WMF devient la plus grande entreprise industrielle du Wurtemberg.

     

    En lançant l’acier inoxydable « Cromargan », WMF conforte encore sa position sur le marché. Après la Deuxième Guerre mondiale, cet acier facile d’entretien remplace les articles argentés des ménages, mais aussi des grandes cuisines, des hôtels et des hôpitaux.
    Le Cromargan permet aussi d’améliorer la production des machines à café et engendre dans ce domaine un vrai essor.

     

    Aujourd'hui, le Groupe WMF emploie près de 5 800 personnes dans le monde, et environ 2 000 d’entre elles travaillent au siège principal de Geislingen. Le réseau de distribution de WMF est mondial et offre un service de conseil efficace dans différents pays grâce aux filiales et sociétés partenaires.

     

    Vous trouverez en WMF un partenaire possédant de solides compétences, comme le prouve l’histoire. Car nous savons de quoi nous parlons. Et ce, depuis 164 ans déjà.

     

    WMF aujourd'hui

    Le bâtiment administratif principal fut érigé à la moitié du XXe siècle et est encore aujourd'hui l’un des édifices les plus importants sur le site du siège principal de Geislingen.